ailleurs

Montréal, partie 1 : graffitis, jolis coins et bouffons !

On a évidemment le coeur lourd… Et puis je sais que maintenant, je ne peux plus faire autrement que me replier un peu sur mon bonheur… Savourer la chance d’être en vie, d’avoir autour de moi ceux que j’aime, et de savoir que je vais continuer à rencontrer des êtres avec qui je vais partager bien des choses… Tout en ayant une pensée profonde pour les victimes de ces 2 derniers jours, et pour tous ceux qui les pleureront.

L’été dernier, j’étais partie à Montréal et avais commencé à vous montrer mon voyage… Et puis le tourbillon de l’année, a fait que. C’était une période un peu compliquée, c’était un voyage en mi-teinte, pourtant quel endroit magnifique !

Alors je ne résiste pas au plaisir de vous remontrer les photos publiées sur mon ancien blog (en version enrichie !), avant de préparer la suite des souvenirs du voyage…

DSC_0124-2

J’ai passé 15 jours là-bas, principalement à Montréal. J’y étais déjà allée il y a (pile !) vingt ans, et c’est un voyage qui m’avait marquée, mais finalement, Montréal ne m’avait pas laissé tant de souvenirs, car je n’ai rien reconnu !

Je n’ai pas vraiment visité Montréal comme j’ai l’habitude en partant en vacances… En suivant un guide, en visitant tous les must haves de la ville. Au lieu de ça, j’ai pris du temps pour me balader, lire dans les parcs, les cafés… J’ai aussi finalement vu beaucoup de gens, les amis de mes amies qui vivent dans cette ville, leurs collègues… Rencontrer autant de québécois était formidable, ce n’était finalement pas véritablement du tourisme, plus une immersion dans la ville.

DSC_0266-2

Montréal m’est apparue comme une ville jeune, hyper dynamique (en été, il se passe des milliards de choses), pas figée dans son histoire… Il y a un mélange très étonnant entre ville américaine à gratte-ciels et charmant village dans certains coins.

On peut être rue Sainte Catherine pour « magasiner » comme on dit là-bas, et tourner dans une rue perpendiculaire et se retrouver soudain dans un coin désert, avec des terrains aux herbes hautes et des graffitis à ne plus savoir où donner de la tête.
Cela peut être un peu déstabilisant pour nous autres européens, mais c’est en même temps enthousiasmant. C’est une ville qui bouge, qui se transforme, qui vit.

Plongée en photo dans ce que j’ai perçu comme le Montréal off… Rempli de graffitis !

DSC_0047DSC_0081-2 DSC_0084-2 DSC_0057-2 DSC_0267-2 DSC_0290-2 DSC_0092-2DSC_0091-2

Le quartier dont on entend parler quand on va là bas, c’est « le plateau »… Sorte de petit village, c’est LE repère des français. C’est simple, quand on rencontre un français vivant à Montréal, 90% de chances sont qu’il vive sur le plateau… Sauf que ce n’est pas le cas de ma copine A., ce qui fait que j’ai plus arpenté son quartier anglophone, à l’ouest de la ville, que le plateau.

En été, la verdure, les grands arbres et les belles maisons avec leurs escaliers en fer forgé sont très reposants et permettent de trouver un peu la fraicheur (et de croiser un écureuil au passage ! Ils sont partout)… Car il faisait très chaud ! Un petit smoothie aux fruits frais et ça repart.

Au passage, si vous allez à Montréal, je vous recommande la chaine Juliette et chocolat qui fait de somptueux desserts !

Quand je suis allée à Montréal, il y avait le festival « Bouffons » (ce titre me fait rire, on ne verrait pas trop ça en France !), et ça a été l’occasion dès mon premier jour de tester… La poutine !! Et pas n’importe quelle poutine, puisque c’était une poutine au foie gras.

Alors qu’est-ce qu’il y a dans la poutine ? Des frites, des morceaux de cheddar et une sorte de sauce brune versée par dessus, assez indescriptible. Et dans le cas de celle que j’ai goutée, également du foie gras qui avait fondu aussi !

Verdict ? C’était super bon ! Bien qu’un peu écoeurant sur la fin…

Dans les curiosités culinaires québécoises, quand je suis arrivée, la grand info du moment était… La création d’un lobster roll chez Subway ! Oui, on est en Amérique, il y a un côté malbouffe auquel on n’échappe pas toujours… J’ai donc testé rapidement quand A. en a pris un et verdict : c’est un peu un crime de noyer du homard sous une couche de mayonnaise sucrée, donc pas trop pour moi…

Sinon, on a bien mangé, je vous rassure ! Nous avons testé beaucoup de restos asiatiques (coréen, cambodgien…), et même un resto végétarien buffet délicieux avec M., qui a été une aide précieuse, en faisant la guide et nous emmenant dans ce genre de petites adresses méconnues mais très bonnes. Le coréen était sur une terrasse dehors, avec une déco ambiance guinguette… Que peut-on rêver de mieux ?

 

La suite au prochain épisode !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Montréal, partie 1 : graffitis, jolis coins et bouffons ! »

  1. Je ne savais pas que tu étais venue à Montréal! 🙂 Nous étions si proche! C’est agréable de lire la perception que tu as de cette ville avec tes yeux européens. Une vraie chroniqueuse voyage! 🙂 Je connais Juliette et chocolat. Quand j’y vais, je prends le brownies choco blanc. Un délice! Ton amie doit loger dans le coin de la rue Laurier. En effet, un très beau quartier de Montréal. J’apprécie beaucoup ton billet Touloulou! 🙂 Bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s