Christmas glitter·lecture·littérature

[Billet lecture] Pas si simple, Lucie Castel

97822803885041

Incroyable, un billet lecture par ici !!! Fêtons ça ! Et il concluera mon challenge de Noël… (comment ça on est le 13 janvier, soit pas loin d’un mois après Noël ? hum je digérais mes chocolats).

Pour la lecture commune d’Il était 5 fois Noël, le choix de lecture s’est orienté sur deux livres, dont celui-ci. En tombant dessus en faisant mes courses de Noël, je l’ai embarqué pour ma lecture noelesque annuelle.

Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël.
Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au cœur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

Ce roman à la couverture gourmande contenait tous les ingrédients qui pouvaient me plaire : une héroïne avec du pep’s, et qui vient en plus de ma région ! (chauvinisme quand tu nous tiens… Quand elle fait référence au plus bel endroit du monde qu’est la pointe de Grouin, je ne vous raconte pas comment j’ai couiné, parce que oui, cet endroit est magique).

Mais revenons à nos moutons. On pouvait également citer, une galerie de personnages qui promettait de décoiffer, le décor de Londres sous la neige, et une histoire qu’on espère fondante à souhait !

9801ae59c6795da3d75f9c3dd7baf8e2

Si les répliques de l’héroïne et ses réactions m’ont fait beaucoup rire au début, et m’ont fait dévorer le début du roman, il m’a je ne sais trop comment perdue en cours de route… Sans doute quand tous les personnages de la famille de William débarquent. Des personnages que j’ai trouvés faux, aux réactions téléphonées, et le récit qui a suivi m’a semblé sombrer régulièrement dans la facilité. Scarlett dissimule sa douleur et son deuil par l’humour, ce qui la rend très attachante. Malheureusement, c’est un peu la seule dans ce cas…

Quant au cadre, on est finalement « enfermés » dans l’appartement londonien et à part une balade dans Holland Park sous la neige (ça m’a rappelé ma visite là bas, mais en pleine canicule, l’ambiance était différente !), peu de descriptions m’ont transportée…

DSC_0845

Le jardin de Kyoto à Holland Park (photo personnelle)

Peu de détails sur les festivités, le repas, j’avoue être repartie le ventre vide face à mes attentes. J’ai mis plusieurs jours à finir les 50 malheureuses dernières pages, parce que je n’en pouvais plus.

Dommage, un début prometteur qui s’avère être une déception. On fera mieux pour le cru romances de Noël 2018, je l’espère !

Les avis des copines :

Soukee, Fondant, Sorbet Kiwi, Les sorcières qui lisent

Pas si simple, Lucie Castel, éditions Harlequin

A l’an prochain pour Il était six fois Noël !

723db2zk

Publicités

3 réflexions au sujet de « [Billet lecture] Pas si simple, Lucie Castel »

  1. J’ai l’impression que ça n’a pas plus à grand monde. Je suis contente d’avoir choisi l’autre option ! (même si ça ne parlait pas du tout de Noël).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s