Grande-Bretagne·littérature

Agatha Raisin enquête : la quiche fatale

51txlwfh7ol._sx210_

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme.
Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur.
Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

Cette chère Agatha ! Je me souviens l’avoir rencontrée il y a maintenant de nombreuses années au détour des rayons du WH Smith de Piccadilly à Londres (l’une des plus grandes librairies jamais vues) en scrutant frénétiquement la table de la sélection des romans dont l’intrigue tournait autour de Noël.

En rentrant chez moi, j’ai découvert qu’il s’agissait d’une série et j’en avais lu un tome (lui aussi autour de Noël, Agatha Raisin and kissing Christmas goodbye) mais j’avais été un peu déçue et trouvé Agatha bien peu sympathique…

cotswolds-village-main-cotswolds-destination-guide
source : telegraph.co.uk

Cela m’a fait plaisir des années plus tard de découvrir que les romans étaient (enfin) traduits et j’avais conseillé le tome 1 à ma mère ; tome que je comptais lire depuis donc longtemps pour voir si je n’avais pas loupé un bout en lisant un tome au milieu de la série.

Et j’ai bien fait, car cette lecture m’a bien plus convaincue que la précédente ! J’ai aimé découvrir les Cotswolds et leurs charmantes particularités de villages mignons et un peu trop propres pour la pittoresque Agatha. Cette fois-ci, elle m’a fait bien rire, avec sa mauvaise foi, ses habitudes alimentaires hasardeuses, sa façon d’enquêter peu orthodoxe et ses manigances en tout genre (pour piquer la meilleure femme de ménage du voisinage ou pour obtenir des informations sur son voisin dont le charme ne lui échappe pas).  Peut-être en attendais-je aussi moins car je savais mieux à quoi m’attendre, c’est-à-dire une lecture légère et distrayante avec une héroïne loufoque et peu conventionnelle, avec cette petite pointe british irrésistible.

D’après ce que j’ai lu, tous les tomes ne se valent pas (et ma première expérience me le confirme), mais je lirai certainement les prochains tomes !

logo-eliza

9 réflexions au sujet de « Agatha Raisin enquête : la quiche fatale »

  1. J’ai rencontré Agatha avec « Randonnée mortelle » (la quatrième enquête), c’était un bon moment de lecture, distrayant. Je pense poursuivre avec « La Quiche fatale », histoire de voir comment tout a commencé!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s