challenges·Halloween

Brrrrr ! Challenge et marathon Halloween 2020

Qui dit octobre dit le traditionnel challenge d’Halloween sur les blogs, qui en est déjà à sa onzième édition grâce à Lou et Hilde !

J’aime de plus en plus retrouver ce rendez-vous synonyme d’automne et de journées plus fraiches, où la nuit tombe plus vite et où on plonge avec délice dans des histoires frissonnantes.

Sorts maléfiques, créatures effrayantes, situations morbides sont au rendez-vous pour nous terroriser tout au long du mois d’octobre !

Cette année, une des thématiques proposées me plait particulièrement… Celle des sorcières, intitulée « de la magie au féminisme », une thématique qui m’intéresse de plus en plus… (je fais partie des nombreuses adeptes des ouvrages de Mona Chollet, même si je sais que je n’aurai certainement pas le temps de les lire cette année…)

Et comment parler du challenge sans Read-a-Thon ? Comme le dit Lou, « Le challenge Halloween sans son read-a-thon, c’est un peu comme un jambon beurre sans jambon, Sherlock sans Watson, Buffy sans Angel ou une sorcière sans chaudron. »

Et ce fameux marathon de lecture commence aujourd’hui, pour se prolonger tout le weekend. J’étais ravie d’avoir accès à internet (cf mon dernier billet) pour participer aux côtés des amies

Cette année, le marathon est en lien avec le challenge culinaire de ma chère Fondant et de Bidib. Quelques défis sont au programme :

(J’ai une courge dans le frigo, pour le reste, on verra ce qui est possible !)

Le vendredi est toujours bien chargé, et je n’ai pas pu commencer à lire avant 18h. Après le rangement de la classe, les photocopies pour lundi et quelques corrections, j’ai filé à la bibliothèque trouver quelques ouvrages pour enrichir ma pal (mon petit plaisir du vendredi soir !). Dans le métro, j’ai donc pu lire quelques pages de ma lecture (déjà entamée) pour débuter le challenge :

La petit feuille sur cette couverture fait très automnale !

Depuis mon retour, le livre est resté dans un coin car la soirée est chargée : Roland Garros, apéro, câlins avec le chat… Et un documentaire pas du tout effrayant mais très intéressant sur les groupes de la scène de Los Angeles dans les années 70… on évoque quelques fantômes à notre façon ce soir 😉

J’y retourne après ce billet décousu (et pour la pal, je vous publierai mes envies demain, car ce soir, je risque d’oublier la moitié des livres !)

Je vous souhaite une bonne soirée de lectures frissonnantes, pour ma part, je vais finir la soirée plus tranquillement avec mon livre et quelques rondelles de saucisson, et je vous retrouve à tête reposée demain !

Samedi 9h00

Bonjour mauvaise troupe !

Comment allez vous ce matin ? Réveillée ce matin par notre démon de compagnie (qui adore faire tomber des choses au petit matin), j’ai fini par me lever vers 8h.  Hier soir, j’ai eu du mal à ne pas m’endormir sur mon livre donc j’ai lu seulement quelques pages. Ce matin, comme vous pouvez le constater, la lecture n’est pas aisée… 😼

Mais qu’est ce qui fascine autant ce petit démon ? (Qui a l’air bien sage sur la photo mais ne vous fiez pas à son air d’ange !)

J’accompagne mon petit déjeuner du dernier vlog de Caro From Woodland et vous voyez qu’il y a désormais une deuxième fan à la maison !

Ce matin, j’ai rdv avec mon groupe de photos (première fois depuis le confinement qu’on se revoit, ça va être un moment sympa) donc la lecture sera modérée mais tout de même présente quand je vais prendre le métro !

Bonne matinée de lecture !

Samedi 17h00

Ma pal du challenge

Je vous retrouve cet après-midi et j’ai pris le temps de rassembler ma pal. Elle est plutôt petite dans les ouvrages collant au thème du challenge, je l’ai complétée avec quelques emprunts de lectures jeunesse et agrémentée de mangas et du dernier numéro d’America qui m’attendait sagement dans la boite aux lettres, la bonne surprise du matin !

La matinée est passée bien vite tant nous étions ravis de nous retrouver pour échanger sur nos projets pendant et depuis le confinement, les expos à voir en ce moment à Paris, les différentes photos montrées…

Aperçu du projet de photos d’une des participantes de mon groupe que je trouve très belles !

Je suis rentrée affamée, prête à dévorer d’innocentes créatures fraiches un bibimbap devant un épisode de Virgin River (une série à l’ambiance automnale que je déguste depuis la rentrée, j’adore les paysages magnifiques et l’ambiance si cosy du chalet de Mel ou du bar de Jake) puis un des nouvelles aventures de Sabrina. Ensuite, tout comme dans l’épisode vu, j’ai été victime d’un démon du sommeil…

Petite séance d’exorcisme avec mon démon

Peu de pages ont donc été lues depuis ce matin, mais après mon réveil et une petite séance d’épuisement du démon domestique (comme l’en atteste la photo), je vais faire un passages chez vous et me remettre à ma lecture de School night ! Et vous, vous en êtes où ?

A plus tard !

Dimanche, 11h

Me revoilà après plusieurs heures loin de l’ordinateur ! Hier soir, j’ai eu un peu de mal à me concentrer sur ma lecture, tant j’ai passé de temps à jouer avec notre minette, puis à regarder Echappées belles sur Las Vegas et le désert autour, qui m’a rappelé de nombreux souvenirs de voyage dans cette région magique…

J’ai tout de même lu une courte lecture jeunesse, La maitresse est une sorcière (mignon, surtout les illustrations !) et repris Night School avant de m’endormir dessus dans le canapé ! Mais cette petite sieste avec le chat blotti contre moi était délicieuse.

Je reprends donc ce matin après le visionnage de quelques vidéos de booktubeuses (Audrey du Souffle des mots et Rêve ta vie en lecteur qui m’ont donné de nombreuses idées de lecture !)

Maintenant, je reprends mon thé Oolong châtaigne et je m’y remets. Et vous, comment ça va en ce dimanche ?

Samedi, 21h30

Je vous retrouve plus tardivement ! Après quelques pages toujours de Night school qui se laisse facilement lire, j’ai filé aux fourneaux sortir mes chaudrons et concocter une diaboliquement délicieuse purée de potimarron avec de la crème de coco et du 4 épices. Et voilà un défi culinaire de relevé ! (accompagné d’une échine de porc grillée).

J’ai ensuite retrouvé 2 amies (dont une qui vit à Lyon et que je n’avais pas vue depuis longtemps !) pour le tea time dans un adorable salon de thé pas loin de chez moi. Au menu, cake gingembre-abricot, scones et clafoutis.

C’est le ventre bien plein que je suis allée profiter des rayons du soleil pour lire au parc, avant de rentrer. J’ai lu en regardant d’un oeil la finale de Roland-Garros (comme le dit Blandine, joueur en noir, terre battue et nous voilà avec les couleurs d’Halloween ! Et j’ai été au diapason ayant un fan de tennis à la maison, il m’avait même emmenée le weekend dernier voir les matchs en vrai, nous avons fini la journée avec celle de Gaston contre Thiem et c’était super !) mais un esprit frappeur a du me lancer un mauvais sort car ce n’est pas la grande forme depuis… J’ai fini par m’endormir et me réveiller à 20h45. Heureusement, un enchantement dans la cuisine a fait apparaitre une soupe potimarron-chataigne-huile de noisette dans mon assiette ! (pas maison mais Picard, on est adeptes quand la flemme du dimanche soir s’empare de nous).

L’amoureux a donc proposé au vue de mon bilan de lecture (le vilain se moque parce que je n’ai toujours pas fini Night school) de renommer le read-a-thon en read-a-non ou paslire-a-thon…. No comment!!

Il me reste tout de même quelques heures pour profiter de la fin de ce weekend et cette fois, plus de distractions : le chat dort sous un meuble dans la chambre (pourquoi pas) et l’amoureux regarde le foot, pas de risque que je sois intéressée ! Je vais tout de même passer vous voir, et je reviens demain pour le bilan !

Bonne soirée !

Le bilan

Après une soirée peu « studieuse » (ou un peu trop puisque j’ai travaillé !), j’ai finalement replongé dans mon livre dans mon lit, que j’ai fini par terminer hier.

Au final, ma pal n’a été que peu descendue, puisque je n’ai lu que 2 romans, mais quel plaisir ! Je vous remercie pour vos nombreux passages et commentaires malgré mes réponses tardives. Vivement le prochain rat halloweenesque !

blablabla·seasonal love

Un été, et puis septembre

Toc, toc. Y-a-t-il du monde qui passe encore par ici ?

Comme lorsqu’on revient dans une maison de campagne après des mois d’absence, je déverouille doucement la porte, je secoue un peu la poussière, je souris en revoyant des objets que j’avais oubliés. Je respire.

Bonjour par ici 🙂

La fin de l’année sportive et la relâche en juillet ont eu raison de moi pour passer écrire ici. J’avais un énorme besoin de faire un break après un confinement et une reprise qui m’ont accaparée à 200%. Alors, j’ai profité de l’été. Voir la famille et les amis, retourner enfin en Bretagne. Refaire de l’équitation, 20 ans après une chute qui m’avait fait laisser tomber. Puis partir à la mer, manger des fruits de mer au restaurant, regarder les étoiles, sentir l’air marin qui vous souffle au visage.

Se baigner quand on a trop chaud, lire sur la plage, partir en balade à vélo. Marcher le matin le long de l’océan avec mes pensées et le cri des mouettes pour seuls compagnons, manger des glaces en testant chaque jour tous les parfums, acheter des livres à la librairie, partir en quête du fameux Society sur l’affaire Dupont de Ligonnès (j’ai eu du mal à le trouver !), dormir comme un bébé, et profiter de la maison calme le matin en buvant mon thé face au bruit des vagues. Rencontrer un petit bébé, profiter pour voir des amis, avoir un fou rire dans un hôtel qui nous rappelait le film Shining, chanter les chansons de Goldman à fond dans la voiture, malgré les embouteillages. Se dire une éternité de belles choses.

Oui, l’été fut beau, et le retour à la réalité me semble encore dur que les années passées. Comme un rouleau compresseur qu’est septembre chaque année.

Et puis cette année, septembre a aussi rimé avec changement, puisque nous avons accueilli notre petite boule de poils, une petite minette de 2 ans adoptée à la SPA. J’ai découvert les joies de stresser pour de nouvelles raisons (le choix des croquettes ou de la litière deviennent des problèmes existentiels), d’être réveillée en pleine nuit, mais aussi le plaisir de la voir petit à petit s’adapter à son environnement et de savourer les mercredis sur le canapé avec elle.

Rajoutons à cela une certaine incompétence chez notre fournisseur d’internet qui a coupé par erreur notre ligne et on se retrouve avec une absence qui a duré plus longtemps que je ne voulais.

Mais voici octobre, l’automne avec tout ce que j’aime : la fraicheur de l’air, l’odeur des feuilles mortes les matins ensoleillés (qui n’ont pas été nombreux jusqu’à présent !), rallumer des bougies et ressortir le plaid pour lire, les recettes à base de fruits d’automne et de courges, la playlist de folk et se promettre de plus prendre le temps pour ne pas se dire qu’on ne l’a pas vu passer.

A très vite !