Miam Miam !·RAT

Un peu de douceur et de gourmandises – RAT du love

Quoi de mieux qu’un bon weekend marathon de retrouvailles de lectures, gourmandises et chaleur pour revenir par ici ? C’est en voyant le programme alléchant du rat gourmand de Fondant et Bidib que je me suis dit qu’il était temps de rouvrir ce blog gelé par les frimas de l’hiver…

Samedi, 12h00

Ca va commencer très doucement pour cette journée du samedi, déjà parce que pour moi, c’est le premier jour des vacances, et ensuite, parce que le voisin a eu la charmante idée de nous empêcher de dormir en mettant la musique à fond entre 5h et 6h30… Bref, après, c’était grasse mat’ !

Je pars pour la médiathèque et ferai en rentrant un tour de ma pal gourmande qui accompagnera la suite de mes lectures après Chanson bretonne de Le Clézio, que j’ai pratiquement fini. Il y a un grand soleil, ce sera agréable de sortir, mais je me suis enveloppée comme un oignon pour braver le froid.

Et chez vous, vous participez ?

Samedi 17h15

Me voilà de retour quelques heures plus tard… La moisson à la médiathèque a été bonne, j’ai donc concocté une jolie pal constituée de mangas, de romans feel good, jeunesse ainsi qu’un cozy mystery américain que j’ai dans ma pal depuis… 2012 ! et le livre de Michelle Obama que j’avais déjà entamé. Vous vous doutez que je ne lirai pas tout, mais j’aime piocher !

J’ai également fait des courses et un tour dehors malgré le froid de canard. Les gens faisaient d’ailleurs la queue partout dans Paris (pour les magasins de vêtements, starbucks, les toilettes…) et je n’aurais pas ce courage. Cela m’a même dissuadée de rentrer chez Book Off, pour le bien-être du porte-monnaie et de la pal. Heureusement, pas de queue devant le fromager et le stock de fromage à raclette est renouvellé.. Miam miam !

On voit qu’il reste de la neige devant Notre Dame malgré le beau soleil de février…

Dans mes trajets en métro, j’ai entamé L’omelette au sucre qui est une relecture pour que je le fasse travailler à mes élèves.. Je suis vraiment fan d’Arrou-Vignod et même en relecture, les frères Jean-Quelque Chose me font toujours autant rire (j’avais d’ailleurs parlé d’un autre tome de cette série ici).

Pour ma pause déjeuner, j’ai respecté l’ambiance avec un épisode de Love Life, une série HBO avec Anna Kendrick (l’héroïne de Pitch perfect) qui raconte en dix épisodes les dix relations marquantes d’une jeune femme avant qu’elle ne trouve la bonne personne… On y voit New York, c’est tout doux et l’actrice principale campe un personnage attachant, bref, j’aime bien.

Maintenant, je vais reprendre ma lecture sous le plaid avec une infusion coco-cacao-épices pour se réchauffer, parce que malgré mes précautions, le vent est glacial dehors ! Et je vais passer vous voir aussi ! A plus tard…

Pendant ce temps, la minette pratique la technique du burrito pour dormir dans la couette…

Dimanche, 11h30

Je vous ai abandonnés hier soir ! Nous avons bien profité de la soirée et je n’ai pas repris l’ordinateur. Pendant que l’amoureux s’affairait aux fourneaux, j’ai lu et fini l’omelette au sucre (avec un petit bidou tout doux à caresser en même temps comme vous pouvez le constater sur la photo…)

Au menu, aiguillettes de canard sauce balsamique avec des orcas du Pérou, un légume étrange que je ne connaissais pas jusqu’à ce qu’il en rapporte de l’épicerie où nous achetons les fruits et légumes… C’est un tubercule qui a un peu la saveur du topinambour, c’est très bon !

Ce matin a encore été rocambolesque, cette fois-ci, ce n’était pas le voisin mais le réveil de l’amoureux fan de tennis qui s’est levé à 5h30 pour regarder un match du tournoi qui a lieu en Australie… J’ai donc un peu lu car je ne dormais plus. J’ai fini Chanson bretonne de Le Clézio avant d’entamer La reine des délices. Un petit chapitre et je suis repartie dans les bras de Morphée…

Pas très vaillante pour autant depuis mon réveil à 10h30, car je sens que ces deux nuits hachées me laissent ko… Donc ce matin, c’est thé vert aux fruits des bois avec l’album de Taylor Swift (que je découvre après tout le monde), calins ronrons et un passage chez vous, avant de reprendre mon livre. Pendant ce temps, il paraitrait que des pancakes se préparent en cuisine…

15h00

Un bon brunch avec les pancakes, du sirop d’érable importé d’une ferme du Vermont et une pâte à tartiner praliné-chocolat-amandes de chez Ducasse offerte à Noël par des parents d’élèves (j’avais été gâtée), en compagnie, tradition oblige, d’un épisode de Gilmore Girls (saison 2, où Dean a bien du mal à convaincre Rory de passer du temps avec lui… Pas facile tous les jours, la vie de Valentin !), tout cela m’a permis d’oublier un peu le réveil à 5h30 ! Petit clin d’oeil love, l’infuseur du Tea-tanic que j’avais offert à Noël à mon amoureux et que j’ai pris ce matin.

On a revu hier soir dans le JT des images de cette histoire d’amour culte (que j’ai vue pour la première fois en décembre seulement ! Avant, j’avais peur d’être trop touchée par les décès… Et je peux vous dire que vu l’état dans lequel j’étais, c’était presque comme si j’étais sur le pont en même temps que les passagers ! ) et l’histoire des vrais passagers avec des objets qui ont été retrouvés et devaient faire l’objet d’une exposition à Cherbourg… L’histoire de ce paquebot est si fascinante, j’espère avoir la possibilité de la voir quand les musées seront enfin rouverts… On a aussi pu découvrir l’histoire de la fameuse chanson My heart will go on, à laquelle personne ne croyait, et que Céline Dion a enregistré en une prise pour la maquette à destination de James Cameron. Il ne sera finalement même pas nécessaire de réenregistrer la chanson et c’est cette version que nous connaissons tous. Incroyable de savoir cela, quand on sait le succès qu’elle a connu depuis ! Même sans avoir le film, on m’avait offert la BO en CD que j’écoutais souvent…

Tout ça pour dire que je n’ai pas avancé sur mon roman car il y avait aussi du ménage au programme. J’ai juste terminé un livre de ma bibliothèque de classe qui m’a plongée dans une toute autre ambiance, celle des revenants frissonnants et des manoirs hantés d’Ecosse avec La fiancée du fantôme de Malika Ferjoukh. Bon, il ne me restait qu’un chapitre, et c’est un livre pour enfants de 7-8 ans, donc c’était vite lu. Là, je vais ranger le linge (en écoutant un épisode du Masque et la Plume littéraire) avant de faire une pause !

Dimanche 20h45

La pause fut conséquente pour cause de fatigue, ça a fait du bien de traîner un peu.

Elle a été plutôt gourmande. D’abord déca et les chocolats d’un autre parent d’élèves retrouvés ce matin (il n’est pas trop tard !) Avec ma tasse Harry et Meghan ❤️💙. Je suis ravie car j’ai trouvé cette tasse sur une appli de dons et elle complète ma collection.

Ensuite, avec un bon thé et des sablés écossais, j’ai repris la reine des délices et c’est un véritable bonheur, cette lecture! Vous remarquez que j’ai sorti la deuxième tasse royale… Celle de William et Kate ! (J’ai aussi les parents dans une jolie petite tasse) Celle ci date de mon séjour en Angleterre pile au moment du mariage, c’était un joli weekend.

Petit extrait gourmand : l’héroïne se gave dans son placard secret de bonbons, gâteaux, graines de tournesol salées… Hum, je dois dire que le panini tomate triple fromage de la boutique de la jolie Chloé me tente plus !

Maintenant, pendant qu’une quiche poireaux lardons cuit au four, on profite d’une boîte de rillettes de canard venue du sud ouest (un cadeau ramené par mes parents de leur dernier voyage) avec un bon verre de vin et je vais continuer ma lecture. Je vais m’arrêter ici pour ce soir sur le blog. Un grand merci à toutes pour vos passages, c’est toujours un bonheur de lire vos commentaires et de partager tout cela avec vous. Ce weekend a été une belle bulle de douceur ! Merci aux organisatrices pour ce beau marathon.

Lundi 13h00

Bonjour par ici. J’ai eu envie de célébrer le début des vacances en prolongeant un peu le plaisir, mais si les festivités sont terminées pour la plupart de mes comparses de marathon. Hier soir, j’ai poursuivi ma lecture de la reine des délices avant de piquer du nez dessus.

Après un réveil épique (j’oublie systématiquement d’annuler mon réveil le premier jour des vacances, dites-moi que je ne suis pas la seule ?), j’ai profité du petit déjeuner devant un épisode de la saison 2 de Virgin River dont les paysages font rêver…

Je vais donc me remettre à ma lecture dans l’après-midi, sans doute après le repas !